observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

Home / INSPIRATION / psychologie / vouloir être heureux rend malheureux ?
Juin 21 2016

vouloir être heureux rend malheureux ?

Il paraît qu’un des maux dont souffrent le plus les adolescents lorsque vient le moment de choisir une voie professionnelle est la paralysie crée par l’injonction d’être heureux. « Fais ce que tu veux, sois heureux » ne serait pas la meilleure phrase du jour.

Ce qui est amusant parce qu’on imagine évidement pas que le désir de joie pour un enfant puisse être toxique, sauf que si je t’ordonne d’être heureux, il faut donc que trouves un travail très particulier, parce que, comme dirait Julien Prévieux dans ses lettres de non-motivation, le travail c’est pas tous les jours l’éclate.

Et donc, au moindre doute sur la qualité euphorisante d’un taf, l’ado obéissant va reculer et voir ses choix s’amenuiser. Et au bout reste quoi…batteur de jazz, artiste contemporain, luthier, youtuber, explorateur ?

Il semble plus libérateur de dire : Fais ce que tu veux, de toute façon ça va être bien un peu chiant.

Si on transpose ça dans le monde de l’entreprise, cela revient à ne pas occulter les difficultés. Imaginons une fin de session de formation en management, cela reviendrait à dire : « Vous allez souffrir encore, et parfois vous allez détester ce job ». Et ce serait plus engageant que de dire « vous faites un métier magnifique, éclatez-vous »

Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter