observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

Home / INSPIRATION / questions / La mystique du travail

La mystique du travail

« In salad we trust », cette apostrophe inoffensive en devanture d’un restaurant spécialisé me fait penser à des choses plus troubles :

à l’apostrophe du président de GTI dans 1000 Milliards de dollars qui demande à ce qu’on grave le cours de l’action sur sa tombe le jour de sa mort pour rappeler à ses successeurs de veiller à ce que jamais, jamais elle ne descende en dessous.

Ou encore au patron de Jennifer Aniston, dans office space, lui rappelant qu’elle doit bien veiller à mettre tous ses badges sur sa veste car c’est l’esprit du restaurant et la culture de l’équipe.

 

Je suis convaincu qu’aimer son métier rend heureux. Pour autant, je suis également convaincu que perdre la mesure de ce qui nous lie à une entreprise peut rendre fou et très malheureux.

  • Qu’est-ce qui fait que quelqu’un « décolle » ainsi, et commence à entourer son métier d’atours mystiques ?
  • Quand est-ce que l’amour du métier se transforme en dévotion aveugle ?

Vincent de Gaulejac évoque la relation d’objet et un narcissisme poussé à l’extrême. Avez-vous des lumières sur ce sujet ou d’autres récits ?

 

Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter