observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

Home / INSPIRATION / apprentissage / Tabou utile

Tabou utile

Lorsqu’on apprend les gestes de premier secours, on ne mentionne pas les gestes erronés. Ainsi,  en situation d’urgence, notre mémoire n’a même pas à faire le tri entre ceux qui sauvent et ceux qui pourraient mettre en danger, il n’y a que les bons gestes.

Comment pourrions-nous détourner ce tournemain et à quelle situation cela pourrait s’appliquer dans l’exercice de notre métier ?

Je vois au moins les cas de figure suivants :

  • désamorcer la colère d’un client ou d’un collègue
  • gérer un participant hostile
  • recadrer
  • annoncer une mauvaise nouvelle

Qu’en pensez-vous ?

Faut-il supprimer toute mise en garde pour la gestion de situations de crises ?

Share this entry
1 Comments
  1. Anne Sophie

    ce pour quoi ça marche selon moi

    Je confirme, ça marche ! En relation clientèle ou face à des élèves, pas besoin de parler tout le temps de « problèmes » ou de ce qui ne marche pas. En restant dans un discours porteur (pas de positivisme forcené non plus !), ou en donnant un avis large sur une question, l’interlocuteur se sent moins exclu. L’adhésion devient plus facile. En fait, ça marche aussi très bien avec les enfants ! Quand on a la patience…

    ce à quoi il faut faire attention selon moi

    Eviter justement de sombrer dans « tout est bien, tout est beau » ou dans l’interdiction de parler des problèmes.

    ce que ça m’inspire dans mon métier

    Cette pratique m’accompagne beaucoup dans ma vie pro. J’essaye de l’adapter aux situations. Pas toujours facile…

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter