observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

Home / INSPIRATION / rituels / Le coup de feu
Mai 20 2015

Le coup de feu

Lors de notre repas avec les stagiaires au restaurant, nos hôtes filaient comme l’éclair, l’oeil mi-clos par la concentration et la nécessité.

Je me pose la question suivante : Quel est l’équivalent du coup de feu dans l’exercice de vos métiers ? Quelles montées en charge devez-vous encaisser ?

  • Pour les archis, il y’a la charette
  • pour les restaurateurs, le coup de feu
  • pour les parents, le tunnel de 18h-21h
  • pour les metteurs en scène, le filage peut-être
  • pour les comptables, la clôture
  • pour les journalistes ?
  • pour les commerciaux ?
  • pour les réalisateurs ?

 

Share this entry
3 Comments
  1. Laure de Margerie

    Commentaire libre :

    Pour les journalistes, le bouclage

    Reply
  2. Commentaire libre :

    pour les journalistes, et tous ceux qui écrivent des produits avec une échéance, le « bouclage », qui génère une charrette terrible, nécessite une mobilisation en coup de feu, lessive l’énergie comme le tunnel parental de 18h-21h, et fait qu’une fois passée l’échéance on glandouille jusqu’à la suivante… Il paraît que c’est mauvais pour la productivité totale, le fonctionnement par à-coups…

    Reply
    • talent social

      Commentaire libre :

      À l’inverse, il paraît que si on donne le volume d’activité d’un job à deux personnes, il remplissent leur semaine quand même, comme si une certaine détente (toute proportion gardée) était sans effet sur la sensation de performance. Les gens se créent des tâches si ils en ont le loisir.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter