observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

Home / CONSIGNES POUR LES PARTICIPANTS / créer des prises de conscience / Connaissez vous le « Roasting » ?

Connaissez vous le « Roasting » ?

Aux US, il est une émission lors de laquelle vous vous faites « griller » (c’est bien ça Laure ?). C’est à dire que les invités vous taillent un costard.

En formation, un éminent collègue m’a parlé de la technique de la « hot chair ».  Vous vous posez sur une chaise devant tous vos collègues et ils vous disent tout haut ce qu’ils pensent tout bas. Et à ma question « en quoi consiste le débrief » la réponse fut « y’en a pas ».

Si quelqu’un a une idée de l’usage ou des vertus de ce procédé, cela nous intéresse beaucoup.

 

http://www.cc.com/shows/roast-of-justin-bieber

Share this entry
6 Comments
  1. Commentaire libre :

    Bonjour,
    J’ai eu l’occasion d’expérimenter « the hot chair » en tant que participante à une formation, jute avant la clôture.
    Nous étions en cercle (sans table) et chacun passait à tout de rôle sur « the hot chair » pendant une minute. Les autres devaient simplement dire ce qu’il appréciaient chez nous (« stroke » positif conditionnel ou inconditionnel).
    Débriefing léger sur ce qu’on ressentait à se faire complimenter de la sorte, mais règles posées avant l’exercice et présence de l’animateur pour « veiller au grain ».
    Intérêts : donner de l’énergie, apprendre à apprécier des choses chez l’autre, apprendre à recevoir des compliments.
    Mais nous n’avons pas joué à dire plein de méchancetés…
    En écrivant cela je me disais qu’on pourrait recycler cet exercice en défouler de début de formation : On pose un objet sur une chaise et chacun lui dit, comme s’il était responsable, tout ce qui l’a énervé avant de venir… Je ne sais pas si ça parait du sens. Qu’en pensez vous ?

    Reply
    • talent social

      Commentaire libre :

      si je comprends bien, on pose sur une chaise un stylo (par exemple), et on lui adresse toute sorte de reproches, c’est ça ?

      Reply
  2. Laure de Margerie

    Commentaire libre :

    Personnellement j’ai du mal à y voir un intérêt. Dans le cadre de l’émission, c’est vraiment de la méchanceté gratuite, tous les invités s’attaquent à la personne et n’hésitent pas à attaquer sur des sujets vraiment durs (vie privée, relations, âge, physique…)
    Je vois mal ce que l’on peut tirer d’une telle pratique (à l’inverse de la critique construite et argumentée)

    Je pense qu’il y a d’autres moyens de se renforcer.

    Reply
    • talent social

      Commentaire libre :

      le bénéfice que je vois c’est de s’endurcir, de se rendre compte, une fois pour toute de ce que, de toute façon, nos partenaires, même amicaux, pourraient dire de nous, de façon de à ne plus se faire d’illusions.

      Reply
      • Laure de Margerie

        Commentaire libre :

        Oui mais je trouve ca gratuit personnellement. Enfin surtout dans le cas de cette émission ou vraiment les attaques sont vraiment des coups bas!

        Reply
  3. J’ai déjà pratiqué la chaise chaude. Uniquement pour les volontaires. Aussi, prévenus à l’avance (en fin de jour 1, par exemple : « demain soir, avant de se quitter, je vous inviterai à … »)
    Je pose les règles très précises, du genre aucun commentaires, sauf « OK » ou « Merci » ou « j’ai pas compris » + début de formule imposée:
    1° JB, ce que j’ai aimé chez toi, c’est…
    2° JB, ce qui m’intrigue chez toi, c’est…
    3° JB, ce qui doit être vrai et important pour toi, c’est…
    Ensuite, je suis le premier à prendre la chaise et m’assurer que la consigne est bien respectée.
    Enfin, l’effet kiss cool, c’est que je note à chaque fois ce que les uns disent sur les autres et je leur ressert. Si BOB a dit « JB, ce qui doit être vrai et important pour toi c’est la sincérité », je lui redit « BOB, ce qui doit être vrai et important pour toi c’est la sincérité ».
    Ca fait mouche à chaque fois.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter